Dans une série de photographies nocturnes et esthétiquement parfaites shootées au pays du soleil levant, le photographe macédonien Damjan Cvetkov-Dimitrov nous expose sa perception de Tokyo, une ville à l’organisation millimétrée qui ne s’arrête jamais, tant en terme d’espace que de temps.

Le périple de Damjan Cvetkov-Dimitrov et sa copine Nina dans la capitale japonaise débute par deux jours dans la Nagakin Tower. Cette tour, dessinée en 1972 par l’architecte Kisho Kurosawa, est un immeuble résidentiel constitué de capsules mobiles en préfabriquées, semblables à des machines à laver, que l’on peut déplacer via une application. Ce concept, comparable à celui des hôtels-capsules et qui a fortement amusé Damian, a permis au couple de mieux se glisser dans la peau de Tokyoïtes et de comprendre cette ville particulière : l’ingéniosité et la discipline des japonais, une organisation et une rationalisation de l’espace très réfléchies et une maitrise des technologies permet aux habitants de Tokyo de pallier le manque d’espace, dans une harmonie urbaine parfaite.

Dans ses photographies, Damjan s’est appliqué à rendre compte de l’ambiance qui règne à Tokyo, du moins telle qu’il la perçoit : une ville  organisée, où chaque détail a son importance, rien n’est laissé au hasard. Certes, au premier abord, on a une impression de saturation, de désordre, dans cette agglomération de 40 millions d’âmes. Mais lorsque l’on s’attarde sur les éléments qui la composent, on se rend compte que tout est ordonné, tout a un intérêt, tout est bien organisé, a été pensé (le photographe prend l’exemple des trains qui passent entre les immeubles), “même les impasses les plus sombres et marginales étaient impeccablement nettoyées”. La ville ne s’arrête jamais. Géographiquement d’abord, elle semble s’étaler à l’infini. Au delà de ça, même au beau milieu de la nuit, Tokyo ne dort pas. Les drones continuent de livrer les colis aux balcons des habitants, comme un symbole de l’organisation et de l’utilisation intelligente des technologies.

Découvrez les photographies de la ville telle qu’elle s’est laissée voir par le photographe !

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Nina Cvetkov-Dimitrov

© Nina Geometrieva

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

© Damjan Cvetkov-Dimitrov

Pour encore plus apprécier le travail de Damjan Cvetkov-Dimitrov et la beauté de Tokyo, découvrez des animations (GIFs) réalisées autour de ces clichés dans cet article 😉
La ville semble encore plus vivante !

Et venez faire un tour dans notre galerie consacrée à la capitale japonaise !