Chaque photographie invite le spectateur, à partir d’un instant et d’un décor, à imaginer sa propre histoire. C’est encore plus le cas lorsque c’est l’intention même du photographe ! Avec Stories, Blaise Arnold nous propose une série de clichés d’époques révolues qui nous incitent à inventer l’histoire des personnages présentés.

Blaise Arnold est un photographe français à l’univers emprunt de nostalgie. Ses photographies mettent en scène des décors ou des boutiques d’une époque passée, souvent écrases par la grisaille d’un ciel triste. C’est notamment le cas de sa série Red Lights, une série qui met en avant les bistrots parisiens jadis rayonnants et aujourd’hui en voie de disparition. Mais aujourd’hui, intéressons-nous à son dernier projet, Stories. Si l’on retrouve la nostalgie caractéristique de ses photographies, l’artiste développe l’ambition nouvelle de la partager en proposant au spectateur de faire revivre des époques révolues. L’idée est simple : il fournit un décor et un personnage, et chaque spectateur écrit sa propre trame narrative.

Stories est le résultat d’un travail minutieux de reconstitution. Il a fallu des mois, voire des années, à ce chineur endurci pour rassembler tous les détails de chaque tableau (voitures et tenues d’époque, journal du jour…) et créer la mise en scène. Chaque élément de chaque tableau a été minutieusement sélectionné et positionné par ce photographe perfectionniste. L’effet recherché ? Semer le doute dans l’esprit du spectateur : scène d’époque ou reconstitution ?

« Mon souhait est qu’une personne ayant vécu dans les années 50 ou 60 puisse croire à une photographie d’époque et que tous les détails présents aillent dans ce sens »

Les multiples tableaux de Stories sont composés de la même façon : au premier-plan, sur un côté, un personnage se tient, dos à un mur, fixant le spectateur, ou parfois fuyant son regard pour mieux s’immiscer dans la scène ; à l’arrière-plan, une scène d’époque en train de se dérouler. Le personnage est toujours le point d’entrée du voyage dans le temps que nous propose le photographe. Blaise Arnold nous invite ainsi à imaginer la vie du personnage dans un décor d’époque qu’il a reconstitué, à imaginer ce qui a amené cet individu à se trouver à cet endroit, et ce qu’il va se passer. Sous chaque photographie, un nom. Celui du personnage, comme pour donner encore plus de profondeur à son existence !

A vous de donner vie à ces tableaux qui n’attendent que ça !

© Blaise Arnold - Franck Genovese

© Blaise Arnold – Franck Genovese

© Blaise Arnold - Robert Copeau

© Blaise Arnold – Robert Copeau

© Blaise Arnold - Sylvie Garnier

© Blaise Arnold – Sylvie Garnier

© Blaise Arnold - Tony Gambino

© Blaise Arnold – Tony Gambino

© Blaise Arnold - Abel Carbone

© Blaise Arnold – Abel Carbone

© Blaise Arnold - Marianne Monnestier

© Blaise Arnold – Marianne Monnestier

© Blaise Arnold - François Girbel

© Blaise Arnold – François Girbel

© Blaise Arnold - John M. Trippet

© Blaise Arnold – John M. Trippet

© Blaise Arnold - Madeleine Henriot

© Blaise Arnold – Madeleine Henriot

© Blaise Arnold - Alfred Agostinelli

© Blaise Arnold – Alfred Agostinelli

© Blaise Arnold - Jean Sulpice

© Blaise Arnold – Jean Sulpice

Retrouvez l’intégralité du projet Stories sur le site de Blaise Arnold !

Et pour découvrir nos nouvelles photographies d’art, faites un tour dans notre galerie !