Plongez dans un monde monochrome féérique avec les photographies de Sanne de Wilde

Connaissez-vous l’île de Pingelap ? Cette île minuscule, peuplée d’à peine plus de 250 habitants, se trouve en Micronésie, dans l’Océan Pacifique. Mais en quoi une si petite île perdue pourrait bien être intéressante ? Il se trouve qu’une partie de ses habitants sont complètement daltoniens, ils ne perçoivent quasiment aucune couleur. C’est ce qui s’appelle l’achromatopsie. Il s’agit d’une anomalie génétique héréditaire très rare sur le continent. Sur cette île se trouve la plus grande concentration possible de personnes atteintes de cette maladie.

Une photographe belge, Sanne de Wilde, passionnée par la manière dont les personnes peuvent percevoir le monde différemment et être eux-même perçus différemment, s’est rendue sur cette île afin d’essayer d’imaginer comment les habitants perçoivent le monde de leurs yeux. Elle a pour cela photographié l’île et ses habitants en infrarouge et en noir et blanc. Elle précise que les habitants perçoivent mieux les nuances de rouge que n’importe quelle autre couleur, d’où le choix de l’infrarouge. En résultent des photographies aux teintes rose pâle, douces et presque surréalistes.

Sanne de Wilde - "The Island of the Colorblind"

Sanne de Wilde – “The Island of the Colorblind”

Sanne de Wilde - "The Island of the Colorblind"

Sanne de Wilde – “The Island of the Colorblind”

Vous devez vous demander comment est-ce possible que tant de personnes en soient atteintes sur une si petite île perdue ? (plus d’une sur dix contre 1/30000 dans le reste du monde)

Il est supposé qu’à la suite d’un typhon, quelques siècles plus tôt, seuls peu d’habitants ont survécu à la catastrophe. Parmi eux se trouvait le Roi, porteur de ce gêne, qui engendra de nombreux enfants, transmettant ainsi cette caractéristique à un bon nombre de la population sur les générations à venir.

Sanne de Wilde - "The Island of the Colorblind"

Sanne de Wilde – “The Island of the Colorblind”

Sanne de Wilde - "The Island of the Colorblind"

Sanne de Wilde – “The Island of the Colorblind”

En plus de ne percevoir quasiment aucune couleur, les personnes souffrant d’achromatopsie sont hypersensibles à la lumière. Un handicap assez gênant pour eux qui vivent sur une île tropicale où le soleil brille la majeur partie du temps. Sanne de Wilde les reconnaissait en se promenant sur l’île à leurs plissements des yeux gênés par la forte luminosité. C’est assez paradoxal de se dire que des personnes vivant sur une île aussi colorée par sa faune et sa flore ne peuvent pas distinguer les innombrables couleurs qu’elle abrite.

La photographe s’est rendue à Pingelap en 2015, et le livre intitulé “The Island of the Colorblind” racontant son voyage et illustrant son imagination de ce que peuvent bien voir ses habitants est sortit il y a à peine un mois. Elle a pu présenter son livre officiellement en France aux Rencontres d’Arles au début du mois, en même temps que l’exposition de ses photographies. L’ouvrage contient non seulement des photographies de son voyage en infrarouge et en noir et blanc mais aussi des photographies en noir et blanc colorisées à la peinture par des personnes atteintes de la maladie. Une expérience incroyable qui aide à comprendre ce que ces personnes voient et à quel point ils essayent de reproduire la réalité aussi fidèlement que possible.

Sanne de Wilde - "The Island of the Colorblind"

Sanne de Wilde – “The Island of the Colorblind”

Sanne de Wilde - "The Island of the Colorblind"

Sanne de Wilde – “The Island of the Colorblind”

 

Avant son projet “The Island of the Colorblind”, Sanne de Wilde a travaillé sur d’autres personnes souffrant de maladies génétiques comme par exemple les personnes atteintes d’albinisme, dans son projet “Snow White”. A chaque fois, la photographe a le don de capter la fragilité et la poésie qui se dégagent de ses sujets.

Sanne de Wilde - "The Island of the Colorblind"

Sanne de Wilde – “The Island of the Colorblind”

Sanne de Wilde - "The Island of the Colorblind"

Sanne de Wilde – “The Island of the Colorblind”

Sanne de Wilde - "The Island of the Colorblind"

Sanne de Wilde – “The Island of the Colorblind”

Si vous avez la chance d’être au Canada en ce moment ou de vous y rendre prochainement, ses photographies sont exposées au Phi Centre à Montréal jusqu’au 16 Décembre 2017 !

Pour voir toutes nos photographies roses ou autres, c’est dans notre galerie d’art que ça se passe !