Lorsqu’on se lance en photographie, on découvre qu’il existe des tas de manières de photographier. La photographie en pose longue fait partie des techniques à apprendre si l’on veut pleinement mettre à profit son appareil photo.

 

Qu’est-ce que la pose longue ?

La pose longue c’est lorsque l’on joue sur le temps de pose de la photographie en modifiant la vitesse d’obturation. On considère que le temps de pose est long lorsqu’on passe au dessus des 1/15è de seconde, mais cela dépend du sujet. Par exemple pour de la pluie dont on voudra le rendu sous forme de traits, 1/200s sera déjà un temps suffisamment long.

 

Pourquoi utiliser un temps de pose long ?

Et bien pour des raisons artistiques principalement. Cela permet d’obtenir des rendus impossibles à capturer autrement en gagnant considérablement en lumière, notamment lorsque l’on souhaite photographier en basse luminosité. On peut obtenir par exemple des nuages sous forme de trainées, un fleuve ou une cascade complètement lisses ou avec un aspect plutôt vaporeux. Cela ouvre également la porte au light painting, une technique très connue qui crée des lignes de lumière grâce à des phares de voitures (comme dans la photo ci-dessous) ou bien on peut créer des formes soi-même avec une LED par exemple.

Schaarschmidt Christoph pose longue

Schaarschmidt Christoph – “Trollstigen” – Norvège

 

On peut obtenir comme ici une mer assez lisse avec un léger voile.

Georget Fabien pose longue

Georget Fabien – “Plage de Gironde” – Bordeaux, France

 

Comment prendre une belle photographie avec une longue exposition ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’une pose longue ne se prête pas à tous les sujets. C’est parfait pour des objets en mouvement mais pas pour des sujets fixes, et rarement en plein jour puisque que la lumière rentre plus longtemps dans l’appareil et la photo risque d’être vraiment trop surexposée. Même s’il existe des filtres ND qui réduisent la lumière entrant dans l’objectif pour y palier dans une moindre mesure.

Tout photographe qui souhaite utiliser une pose longue doit posséder un trépied pour stabiliser au maximum l’appareil et si possible une télécommande pour déclencher l’appareil à distance et ainsi éviter le moindre mouvement en appuyant sur le déclencheur de l’appareil. C’est le conseil que nous a donné l’un de nos photographes et qui est valable pour tous les photographes débutants.

Pour ce qui est des réglages de l’appareil photo, préférez un mode semi-automatique qui donne la priorité à la vitesse (S ou Tv) ou bien si vous le maîtrisez, le mode complètement manuel qui permettra également de contrôler l’ouverture du diaphragme, qu’il faut essayer de maintenir la plus petite possible (f/16 voire plus avec des objectifs plus perfectionnés)  afin de limiter la lumière tout en gardant le plus de détails possible dans l’image. Des ISO basses sont également préférables pour éviter le bruit au maximum (100 ou 200 ISO).

 

Lorsque vous maîtriserez cette technique vous aurez une multitude de possibilités qui s’offriront à vous pour réaliser de nouveaux clichés. En attendant on vous laisse admirer une petite sélection de nos magnifiques photographies d’art spéciales Pixopolitan prises grâce à cette technique.

Dinis Avelino pose longue

Dinis Avelino – “Hyeres in slow motion” – Marseille, France

Xeridat Vincent pose longue

Xeridat Vincent – “Kirkjufell” – Reykjavik, Islande

Macherez Yann pose longue

Macherez Yann – “Deep Stream” – Akureyri, Islande

Lagarde Loic pose longue

Lagarde Loic – “Lumière sous le pont Alexandre III” – Paris, France

Guillaume Damouni pose longue

Guillaume Damouni – “Long way” – Marseille, France

Matthieu Plante pose longue

Matthieu Plante – “Place de la Concorde” – Paris, France