Comme vous le savez, la communauté de photographes Pixopolitan est très importante ! Pour mieux connaitre les artistes, chaque semaine, nous vous présentons l’un d’entre eux grâce à une interview exclusive. Cette semaine, partons à la rencontre de la globe-trotteuse Alexia Cumin !

© Alexia Cumin - USA Historic

© Alexia Cumin – USA Historic

 

Alexia, qui êtes-vous ?
Alexia, who are you ?

Je suis une auteure photographe et digital artiste.
J’ai choisi ce statut l’année dernière car il est pour moi synonyme du choix de la qualité et de la liberté d’expression.
Mes objectifs sont de vendre mon travail, mes connaissances et mes compétences ; c’est un projet à long terme.

I am an author photographer and digital artist.
I chose this status last year because, to me, it is synonymous with quality and freedom of speech.

My goals are to sell my works, my knowledges and my skills ; it’s a long-term project.

© Alexia Cumin - Le Pic Victoria (The Peak)

© Alexia Cumin – Le Pic Victoria (The Peak)

 

Comment vous êtes-vous lancée dans la photographie ?
How did you embark on a photography career ?

Je m’étais fixée pour objectif d’être reconnue comme Artiste Digital auprès de la CG Society, j’ai travaillé sur ce challenge personnel pendant presque 10 ans, puis je me suis lancée dans la photographie.
Tous les ans j’envoyais 3 à 4 images de synthèse à Ballistic Publishing et j’étais refusée, refusée, refusée, avec de temps en temps quelques encouragements de la part du responsable d’édition… Le niveau de la CG Society est tellement élevé qu’il n’était pas évident de trouver sa place au milieu des artistes des studios de FX. Une année j’ai décidé d’arrêter, cette année j’ai envoyé une image et j’ai acheté un appareil photo avant de partir pour mon premier Trek dans les Annapurnas au Nepal.
Dès le premier lever de soleil, j’ai compris que la réalité dépassait la fiction et je me suis rendue compte qu’avec la photographie j’allais pouvoir produire plus d’images et vivre de vraies aventures humaines.
En rentrant de mon voyage j’avais un message dans ma boite mail : ma création de petits Art Toys avait été retenue parmi 10 000 images de synthèse : je faisais partie des meilleurs artistes digitaux de l’année dans la catégorie image humoristique.
Enrichie de cette expérience, j’ai continué dans la photo.

I aimed to be considered as a Digital Artist by the CG Society. I worked on this personal challenge for almost 10 years, and then I started photography.
Every year, I sent 3 or 4 synthesis images to Ballistic Publishing, and my candidature was refused, refused, and refused again… Sometimes, the publishing manager gave me some encouragements. The level at CG Society was so high that it was hard to find my place among the artists of the FX studios. One year, I decided to stop. This year, I sent one image and buy a camera, and then left for my first trek in the Annapurna Massif, in Nepal.
As soon as the sun rose for the first time, I understood that reality surpasses fiction and realized that, through photography, I could produce more images and live true human adventures.
When I went back home, I had a message in my mailbox : my creation of little Art Toys had been selected among 10 000 synthesis images : I was part of the best digital artists of the year in the humorous image category.
Enriched by this experience, I continued to take photos. 

Alexia Cumin et sa création 3D de petits Art Toys

Alexia Cumin et sa création 3D de petits Art Toys

 

Laquelle de vos photographies vous a le plus marqué, dont la réalisation a été la plus incroyable ?
Which one of your photographs represents your greatest memory, the most incredible shooting ? 

Je crois que c’est le shooting que j’ai fait cette année avec un passionné de culture physique. Le projet a mis presque 8 mois à se mettre en place, le temps qu’il accepte, qu’il prépare son corps et qu’on trouve un créneau commun.
Nous n’allions faire qu’une séance et avions beaucoup d’idées.
Je me souviens qu’on a fait les photos le dimanche de la fête des mères. Alors que mes copines le passaient avec leurs enfants, moi j’avais ce modèle atypique en caleçon dans mon appartement qui s’échauffait toutes les 45 minutes.
J’avais commandé du matériel d’éclairage qui est arrivé 2 jours avant la séance et que je n’ai pas eu le temps de tester, j’avais vraiment la pression.
Cette réalisation est pour moi la plus incroyable, même si j’ai beaucoup d’autres histoires associées à mon travail.

I think it’s the photo shooting I did this year with a physical culture lover. It took almost 8 months before we were ready to shoot : he had to accept, to prepare his body, and we had to find a time slot.
We were going to do a single shooting and had a lot of ideas.

I remember we did the photos on Mother’s day. While my friends spent this special day with their children, I had this atypical guy in underpants in my flat, warming up every 45 minutes.
I had ordered lighting equipment which arrived 2 days before the session and I had no time to test it, so I felt a lot of pressure. 
To me, this accomplishment was the most amazing, even if I can tell a lot of different stories about my work.

© Alexia Cumin - White Sands National Monument (Sunrise)

© Alexia Cumin – White Sands National Monument (Sunrise)

 

Vous avez beaucoup voyagé autour du monde. Quelle est votre destination préférée ?
You travelled a lot around the world. What is your favorite destination ?

J’ai voyagé à plusieurs endroits en Asie mais Hong Kong reste ma destination préférée.
L’après-midi où je suis arrivée à Hong Kong j’ai eu l’impression d’entrer sur un plateau de cinéma. Lorsque la nuit est tombée et que j’ai vu pour la première fois la skyline, j’étais sur une autre planète. Plus tard dans la nuit, lorsque je suis allée dans le quartier animé de Lan Kwai Fong (LKF, très connu pour ses boites de nuit) et que plus tard j’ai terminé ma journée dans le quartier plus obscur de Wanchai, j’ai su que cela n’allait pas s’arrêter là…

I travelled to different places in Asia but Hong Kong is my favorite destination.
The afternoon I arrived in Hong Kong, I felt like coming on a movie set. When the night fell and I saw the skyline for the first time, I was on another planet. Later in the night, when I went to the lively neighborhood of Lan Kwai Fong (LKF, well-known for its night clubs) and then ended my day in the darker neighborhood of Wanchai, I knew that it was just the beginning…

© Alexia Cumin - HK's Finance District

© Alexia Cumin – HK’s Finance District

© Alexia Cumin - Marché de Mong Kok

© Alexia Cumin – Marché de Mong Kok

 

Est-ce la photographie qui vous pousse à voyager ou est-ce vos voyages qui vous inspirent ?
Is photography that makes you travel or travelling that incites you to take photos ?

Je voyage lorsque j’ai un projet photographique, c’est donc la photo qui me fait voyager.
Je me suis rendue compte que mes projets prenaient rapidement le dessus sur les lieux où je peux me trouver. J’ai l’impression de partir en mission et je trouve ça assez agréable même si il faut tout de même rester prudente.

I travel when I have a photographic project in mind, so it’s photography that incites me to travel.
I realized that my projects quickly took over the places I stand. I feel like going on a mission and find it quite pleasant, even if you have to stay cautious.

© Alexia Cumin - Break Lunch

© Alexia Cumin – Break Lunch

© Alexia Cumin - Pêcheurs du Ulun Danu Bratan

© Alexia Cumin – Pêcheurs du Ulun Danu Bratan

 

Plutôt couleur ou noir et blanc ?
Colorful or black and white pictures ?

Je ne peux pas choisir : pour moi traiter un sujet couleur c’est faire de la recherche alors que traiter un sujet N&B c’est faire du spectaculaire.
J’adore les 2, si je bloque sur l’un, je passe sur l’autre pour bien comprendre ce que je veux faire de l’image, ce qui est vraiment important : est-ce l’ambiance, le sujet, la matière, la scène dans son ensemble, les détails, est-ce que je cherche un effet «wahou» etc….

I cannot choose : to me, treating a colorful subject, it’s making some research, whereas treating a black and white subject is creating showy picture. 
I love both : if one option is not satisfactory, I try the other one, to understand what I want to do with this image, what really matters : is it the atmosphere, the subject, the matter, the scene in its totality, the details, do I want to create a “wahou” effect…

© Alexia Cumin - Kintamani Morning

© Alexia Cumin – Kintamani Morning

© Alexia Cumin - Lightpainting à Central

© Alexia Cumin – Lightpainting à Central

 

Quelle est votre petite astuce pour de meilleures photographies ? Avez-vous un rituel particulier lorsque vous prenez des photos ?
What is your little tip to take greater pictures ? Do you have a particular ritual when you take your photos ?

J’aime bien prendre mon temps : préparer mes sujets, faire du repérage, jouer avec les conditions climatiques, puis post-traiter mes images lorsque je suis prête.
Ma petite astuce personnelle est de ne pas cadrer trop serré pour toujours garder la possibilité du recadrage si nécessaire.

I like to take my time : I prepare my subjects, identify the best location, play on the weather conditions, and then post-process when I’m ready.
My little personal trick is to not center too tightly, to keep the possibility of reframing if necessary. 

© Alexia Cumin - Antelope abstraite et colorée...

© Alexia Cumin – Antelope abstraite et colorée…

 

Quel est votre prochain projet ?
What is your next project ?

Je suis la photographe d’un DJ qui joue en Asie. Mon travail lui sert à développer sa notoriété : réseaux sociaux, plateforme de musique en ligne, book promotionnel…
Mon prochain projet en 2017 consistera à le suivre durant le prochain Rugby Seven à Hong Kong où il jouera après les matchs dans le village HSBC.
Travailler pour un artiste intéressant dans un endroit aussi fou que Hong Kong et qu’en plus mes photos participent à son succès est le projet photographique le plus fantastique que je puisse avoir.

I am the photograph of a DJ who performs in Asia. He uses my work to develop his notoriety : social networks, online music platform, promotional book…
My next project in 2017 will be to follow him on the next Rugby Seven in Hong Kong, where he will perform after the matches in the HSBC village. 
Working for an interesting artist in a place as crazy as Hong Kong and the fact that my photographs contribute to his success make it the greatest photographic project I could ever have. 

© Alexia Cumin - Pas à pas

© Alexia Cumin – Pas à pas

Retrouvez l’ensemble des photographies d’Alexia sur son site internet !
Et si ses photographies vous plaisent, n’hésitez pas à faire un tour dans sa galerie Pixopolitan!