La Chine regorge d’anecdotes historiques et de monuments à l’architecture remarquable ; 

Pixopolitan vous présente aujourd’hui la Cité Interdite.

Monument emblématique de la Chine, la Cité interdite, généralement appelée par les chinois le Palais ancien, ou encore Musée du palais, est le palais impérial se trouvant au sein de la cité de Pékin. Sa construction fut ordonnée par le troisième empereur de la dynastie Ying, l’empereur Yongle. Celle-ci dura 14 ans, s’étalant entre 1406 et 1420. Enfin, durant 5 siècles, la cité interdite fut le centre du pouvoir politique chinois, voyant défilé nombre d’empereurs !
Ce palais, d’une envergure inégalée, (la Cité Interdite est longue de 960m et large de 750m, les enceintes hautes de 7 à 10m et les douves larges de 52m), fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. Ses 8000 pièces et sa superficie de 720 000 m2 en font un lieu unique. Ainsi l’impressionnant château de Versailles, dont la construction fût érigée par le roi Louis XIV bien des siècles plus tard, nous semble bien modeste en comparaison de ce monument chinois !
La cité interdite fut la résidence de la famille impériale pendant les deux dernières dynasties Ming et Qing. Son nom vient du fait que l’entrée était strictement interdite à tout étranger au palais et que son organisation ressemblait à une ville en miniature, de par sa grandeur.

De nos jours, la Cité interdite est devenue un musée, le Musée du Palais, qui conserve les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne et de très nombreuses œuvres d’art chinois…

Voyez par vous même la grandeur du Palais, protégé encore aujourd’hui pas ses douves. En observant ce cliché, on reste bluffé par l’état de conservation de la Cité interdite!

Forbidden city, by Miguel Valdivieso

Forbidden City

Forbidden City