Le Maroc en 10 photos, Art et Lumière

Le Maroc est un haut-lieu de photographie. On ne compte plus les photographes qui sont allés capturer les lumières marocaines. Et pour cause, la variété des thèmes et des paysages est à couper le souffle. Médinas surpeuplées, marchés au couleurs vibrantes, Sahara à perte de vue ou Atlantique déchaîné, la pointe Nord-Ouest du continent africain contient une infinité de sujets photographiques. À travers 10 photographies d’art, Pixopolitan vous propose de découvrir cette terre de lumière.

Sanchez Jesus - JEMAA EL FNA

Jesus Sanchez – JEMAA EL FNA

Pour la plupart des voyageurs, la première étape d’un séjour au Maroc sera la ville de Marrakech. Avant de s’enfoncer dans les ruelles étroites des souks, la place Jemaa el Fna est un passage quasi-obligatoire. Jesus Sanchez nous montre ici la densité humaine de la célèbre esplanade, à l’heure dorée où les ombres des passants convergent vers le couchant.

Khataw Ali - Old World - Essaouira

Ali Khataw – Old World

En quelques pas seulement, les rue engorgées des villes laissent place au silence et au calme. Khataw Ali tire parti de la géométrie complexe de l’architecture exotique, dans laquelle un personnage solitaire vient se placer en position centrale. Comme souvent dans les villes marocaines, les détails fins côtoient la matière brute et fournissent un cadre idéal aux scènes de vie les plus énigmatiques. La couleur n’est pas seule reine, matière et lumière confèrent aux  photos en noir et blanc du Maroc un contraste saisissant.

Lhaloui Zouhair - WINDOWS OS AIT BEN HADDOU

Lhaloui Zouhair – WINDOWS OS AIT BEN HADDOU

Ouarzazate aurait-elle servi d’inspiration à Walt Disney pour créer les rues de la ville fictionnelle d’Agrabah ? Lhaloui Zouhair nous offre une vue panoramique sur les constructions traditionnelles en pisé et torchis aux toits terrassés.

Bruno Gilli - ROUGE ET BLEU CHEFCHAOUEN

Bruno Gilli – ROUGE ET BLEU CHEFCHAOUEN

Au Nord du pays, la vieille ville de Chefchaouen est le siège d’une tradition architecturale pittoresque : les façades des maisons sont recouvertes de chaux et peintes d’un bleu caractéristique. Bruno Gilli a composé avec ce labyrinthe bleu en y opposant une petite fille vêtue de rouge.

Macherez Yann - ENTRE CIEL ET TERRE

Yann Macherez – ENTRE CIEL ET TERRE

Logé au pied de l’Atlas, le village d’Imlil constitue le point de départ de l’ascension du mont Toubkal. L’image de Yann Macherez, construite en empilement de matières successives est justement titrée Entre Ciel et Terre.

Giani Giardinelli - Les Souliers Perdus - Casablanca

Giani Giardinelli – Les Souliers Perdus

Comment envisager le Maroc sans inclure ses étendues désertiques. Les routes infinies qui parcourent les dunes et les regs Marocains comptent parmi les terrains de jeux favoris des photographes. La lumière dure se dépose sur des immensités minérales, où le vide et la solitude renvoient à l’introspection. Pour augmenter encore le mystère de ces grands espaces, Giani Giardinelli nous offre une composition tout en profondeur, inexplicable, mais dotée d’humour, à l’image du reste de son travail.

Maurcot - CHAMELLE MOI

Maurcot – CHAMELLE MOI

Le chameau est au désert ce que le métro est au parisien. Cet animal admirable vit en symbiose avec ses cavaliers et symbolise à lui seul le voyage au coeur du désert. Facétieux par nature, il se prête pourtant ici au jeu de la photographie avec coopération.

Gerard Ceccaldi - Port d'Essaouira

Gerard Ceccaldi – Port d’Essaouira

Villes, montagnes, déserts et mer ! À l’ouest de Marrakech, Essaouira ouvre l’horizon sur l’Océan Atlantique. Naturellement, la ville des Alizées est aussi un port de pêche, avec ses habitants habituels…les goélands. Gerard Ceccaldi a adroitement figé le vol de la mouette qui nous sert de guide touristique, présentant les barques de pêche entassées devant les plus imposants chalutiers.

Drouin Jean - ESSAOUIRA

Jean Drouin – ESSAOUIRA

Belle de jour comme de nuit, l’ancienne Mogador profite de son exposition plein Ouest pour offrir des couchés de soleil spectaculaires. Jean Drouin profite des faibles rayons précédants l’heure bleue pour inscrire la cité dans un écrin d’eaux vaporeuses.

Sebastien Hocq - Man walking on the beach - Casablanca

Sebastien Hocq – Man walking on the beach

Le Maroc est aussi synonyme de vacances. Les plages s’étendent à perte de vue, et lorsque les derniers surfeurs ont déserté le spot, l’écume vient effacer toute trace de leur passage. Sebastien Hocq a attendu ce moment privilégié pour retranscrire la douceur d’une fin de journée sur la plage de Casablanca. On entend presque le bruit des vagues.

 

Découvrez également d’autres photographies du Maroc sur notre galerie Pixopolitan.