La macrophotographie révèle un monde que l’on n’imagine pas à l’œil nu, découvrez-la ainsi que nos petits conseils pour bien commencer !

Qu’est-ce que la macrophotographie ?

La macrophotographie est souvent associée à la nature, les insectes, les plantes … L’homme a toujours eu cette passion pour l’infiniment petit et l’infiniment grand. Des insectes microscopiques de notre jardin aux cratères de la lune, la photographie a poussé les curieux à tout faire pour finir par réussir à capturer ce que l’on a du mal à voir à l’œil nu. La curiosité est parfois un vilain défaut mais dans ce cas, c’est pour notre plus grand bonheur.

Magueta Karla - 003 machrophotographie

Magueta Karla – “003”

On confond souvent la proxiphotographie avec la macrophotographie. Alors que la macrophotographie consiste à obtenir un rapport d’au moins 1:1 entre la taille de l’objet réel et la taille qu’il occupe sur le capteur, la proxiphotographie résulte d’un grandissement inférieur. N’entrons pas trop dans les détails ici, vous trouverez des informations techniques bien plus spécialisées en fouinant un peu sur le web. La proxiphotographie est donc tout simplement un plan très rapproché d’un objet, en général on peut obtenir ce genre de résultats avec du matériel standard. Alors qu’au contraire, pour faire de la macrophotographie il vous faudra un minimum de matériel spécialisé afin de pouvoir vous rapprocher encore plus de votre sujet (objectif macro, bonnette, bague de tirage …).

louis Alex - Zen spirit macrophotographie

Louis Alex – “Zen spirit”

Mickaël Guilbert - Balade miniature

Mickaël Guilbert – “Balade miniature”

Ils ont construit un univers unique en macrophotographie

Miki Asai

Cette photographe japonaise sait capturer des instants uniques aux allures féériques. Elle nous plonge dans l’univers minuscule des fourmis, ça nous donnerait presque envie d’en devenir une pour découvrir le monde à quelques millimètres du sol.

Miki Asai - Ant in WOnderland

Miki Asai – “Ant in Wonderland”

Miki Asai - One Life macrophotographie

Miki Asai – “One Life”

Alexey Kljatov

Encore plus petits que des fourmis, Alexey fait fort et arrive à photographier la beauté glaciale des flocons de neige. Il sait capter la lumière unique que reflète la glace, le tout en montant (un peu artisanalement) son objectif à l’envers pour le transformer en objectif macro.

Alexey Kljatov- Stellar dendrite macrophotographie

Alexey Kljatov- “Stellar dendrite”

Alexey Kljatov - Snowflake macro ice rainbow 2 macrophotographie

Alexey Kljatov – “Snowflake macro ice rainbow 2”

 

Nos photographies macro

En cherchant bien dans notre galerie, vous pourrez tomber sur des macrophotographies de nos talentueux photographes !

Hamiti Bess - Flower macrophotographie

Hamiti Bess – “Flower”

hervieux Nathan - Dandelion macrophotographie

Hervieux Nathan – “Dandelion”

Agarwal Anant - "Autumn is a second spring when every leaf is a flower." -Albert Camus macrophotographie

Agarwal Anant – “Autumn is a second spring when every leaf is a flower -Albert Camus”

Penard Valérie - Série monochromatique I machrophotographie

Penard Valérie – “Série monochromatique I”

 lydie Favreau - Fleurs de printemps machrophotographie

Lydie Favreau – Fleurs de printemps”

 

Nos conseils pour réussir vos macrophotographies

Vous avez adoré les photographies que nous venons de vous faire découvrir ? Alors pourquoi ne pas vous lancer vous-même dans cette expérience ?

Matériel nécessaire : l’idéal serait de posséder un objectif fait pour ça, qui vous permettre de faire la mise au point sur votre sujet de très près. Mais comme ça peut coûter relativement cher, il existe d’autres solutions pour se lancer. Renseignez-vous sur les bonnettes (aussi appelées close-up) qui agissent comme des loupes. Elles se vissent sur votre objectif à la manière d’un filtre. Vous pouvez aussi vous procurer une bague de tirage, qui se place entre le boitier et l’objectif et vous permet de faire la mise au point plus proche. Et pour encore plus d’extravagance, optez pour une bague d’inversion, qui vous permettra de monter votre objectif à l’envers et simulera un objectif macro.

– “Chassez” vos images aux golden hours afin d’obtenir des conditions de lumières incroyables.

– Si votre sujet est fixe, stabilisez-vous. La profondeur de champs étant en général très grande (pour un grand flou d’arrière-plan) cela veut dire que la mise au point devra être extrêmement précise, de l’ordre du millimètre !

– Adoptez le mode rafale (et surtout une bonne carte mémoire) pour photographier les sujets en mouvement, car comme dit plus tôt, la mise au point sera délicate et vous aurez plus de chances d’obtenir au moins une photo satisfaisante dans le lot.

Tournez autour de votre sujet afin de trouver des angles uniques (tout autour, sur les côtés, du dessus et même du dessous)

– Et surtout, ne dérangez pas la faune pour une photographie, essayez de capturer des scènes naturelles, n’embêtez pas un insecte ou un animal juste pour faire la photographie parfaite, c’est un petit être qui n’a rien demandé. Si vous n’arrivez pas à obtenir le résultat espéré, changez d’endroit, ne restez pas une heure devant le même sujet, il vous en remerciera et vous évoluerez plus rapidement en ne vous arrêtant pas à un obstacle !

N’hésitez pas à aller faire un tour dans notre galerie pour dénicher toutes nos macrophotographies et admirer les plus de 8000 photographies d’art que nous proposons !