Cuba et plus particulièrement La Havane sont le paradis des vieilles voitures. En raison de son histoire, Cuba est aujourd’hui un musée unique au monde de l’automobile des années 1950. Impossible de revenir d’un voyage sans une photographie de l’un de ces modèles !

Dans les rues de La Havane, on trouve peu de voitures modernes : les Cubains n’ont presque que des véhicules américains des années 1950. Cette drôle de mode s’explique tout simplement par l’histoire de l’île et le virage Castriste opéré pendant la Guerre Froide. La révolution cubaine qui a eu lieu dans les années 1950 a installé Fidel Castro au pouvoir. Ce dernier a alors mis en place un régime « révolutionnaire socialiste », et a détourné Cuba des Etats Unis. La situation empire lorsque les Etats Unis déclarent un embargo sur l’île en 1962. Entre autres, presque aucune voiture américaine n’est arrivée sur l’île depuis ! La très grande majorité les voitures d’aujourd’hui sont donc celles des années 1950, que les Cubains ont soigné pendant plus de cinquante ans : et elles roulent toujours !

Cacaud-roger François - Havana

Cacaud-roger François – “Havana”

Mais la situation pourrait bien changer. Depuis décembre 2014, le président américain et Raúl Castro ont effectué un premier rapprochement, en vue de lever l’embargo datant désormais d’une autre époque. Des voitures étrangères commencent donc à arriver à Cuba au compte-goutte. Malgré cette nouvelle concurrence, les vieilles voitures semblent encore avoir quelques années devant elles : les nouveaux véhicules arrivant sont hors de prix en raison du marché, et sont donc inaccessibles pour la majorité des cubains qui vivent très modestement.

Bisone Giancarlo - Blue car in Havana

Bisone Giancarlo – “Blue car in Havana”

Les Cubains conservent donc leurs vieilles voitures par manque d’argent, mais aussi par attachement. A Cuba, s’occuper son auto est un véritable hobby, voire une passion, car de nombreuses pièces se font de plus en plus rares. Les Cubains tiennent aussi énormément à leurs voitures, au-delà de leur valeur utilitaire ou monétaire : l’attachement sentimental est réel ! Ces voitures sont une partie importante de la culture cubaine. De vieux modèles servent par exemple de taxis collectifs : ces « almendrones » sont certes moins reluisants que ceux présentés aux touristes, mais ils représentent bien à quel point les vieilles voitures sont inscrites dans le quotidien des habitants.

Sommer Hans-juergen - Cuba

Sommer Hans-juergen – “Cuba”

Qu’elles soient de collection ou utilisées au quotidien, ces voitures sont une véritable richesse pour le tourisme de Cuba. Leur couleur y est également pour quelque chose : les Cubains des années 1950 avaient un goût prononcé pour les modèles tape à l’œil. La Havane colorée et divertissante de cette époque continue donc de vivre à travers tous ces modèles automobiles, que de nombreux photographes mettent régulièrement en valeur. .

Bouchat David - Cuban Sunset

Bouchat David – “Cuban Sunset”

Découvrez le reste de notre sélection de photographies de Cuba dans la galerie Pixopolitan !