Les photographes et les ombres, ces spécialistes de la composition

En photographie le plus important c’est la composition, c’est-à-dire la structure de l’image. Qu’est-ce que l’on choisit de mettre dans le cadre ? Comment chaque sujet est intégré dans la photo ? Certains photographes jouent sur les ombres et les reflets qui les entourent, ainsi que sur la lumière et le contre-jour afin de produire des clichés millimétrés au rendu exceptionnel. Seul un bon photographe aura l’œil suffisamment aiguisé pour trouver le placement parfait, les bonnes photographies du genre sont donc plutôt rares.

Belles, drôles ou déconcertantes, ces photographies font travailler le cerveau pour les comprendre. On a déniché pour vous quelques merveilles du genre, que voilà.

 

Alexey Bednij

Alexey Bednij ombres

Alexey Bednij – “+”

Le photographe russe Alexey a joué ici sur la parfaite symétrie entre les ombres pour offrir un rendu très géométrique, interpellant l’œil du spectateur.

Alexey Bednij autre réalité ombres

Alexey Bednij – “Une Autre Réalité”

Rien qu’en retournant la photo, le photographe donne l’impression que les reflets des passants marchent au dessus, dans une “autre dimension”.

 

Antonio E. Ojeda

Antonio Ojeda l'ombre de l'arbre ombres

Antonio E. Ojeda – “L’Ombre de l’Arbre”

Si vous vous souvenez, nous vous avions déjà présenté ce photographe espagnol dans l’article sur la géométrie. En maître des formes, Antonio E. Ojeda utilise ici les ombres pour illustrer une scène de vie sur le mur, duquel on a l’impression que l’arbre dépasse et se fond dans le monde réel.

Antonio Ojeda après prière ombres

Antonio E. Ojeda – “Après la prière”

Ici ce qui est intéressant c’est le point de vue qu’à choisi le photographe. On a l’impression que les religieuses qui passent s’abritent sous le cheval.

 

Emilio Jiménez

Emilio Jiménez ombres

Emilio Jiménez – Série “Anatomie Naturelle, Sauvage”

Emilio Jiménez ombres

Emilio Jiménez – Série “Anatomie Naturelle, Sauvage”

Emilio Jiménez est un photographe espagnol très inspiré par le corps féminin. Dans cette série il l’habille subtilement d’un jeu d’ombres végétales, le tout pour un rendu délicat et réfléchi.

 

Nick Ulivieri

nick ulivieri ombres

Nick Ulivieri – “Les jours raccourcissent, les ombres s’allongent”

Nick Ulivieri, un photographe américain, survole régulièrement Chicago pour ses photographies. Ici il a profité des ombres des buildings, exposées sur l’eau comme une toile, donnant l’impression qu’une autre ville se dessine dans le lac.

 

Noell S. Oszvald

Noell S Oszvald ombres

Noell S. Oszvald

Noell Oszvald est une jeune photographe hongroise de 22 ans qui a déjà une signature photographique bien à elle. Elle réalise des auto-portraits surréalistes comme celui-ci, utilisant l’ombre comme un personnage de la photo.

 

Nos photographes aussi sont des spécialistes

Parjis Marjolein ombres

Parjis Marjolein – “Ombres”

Houba Gautier ombres

Houba Gautier – “Pigeons”

Ici il ne s’agit pas à proprement parler d’ombres mais plutôt d’un contre-jour laissant apparaître les silhouettes des oiseaux d’une manière assez graphique, cassant la géométrie des barreaux.

Toujours plus de photographies d’art dans notre galerie Pixopolitan !