Les appareils jetables sortent du placard !

Tout le monde se souvient de son premier appareil photo jetable. Appareil photo souvent maltraité, emporté en classe verte au primaire et oublié au fond d’un placard. Cependant, ces petits bijoux de simplicité peuvent être à l’origine de véritables chefs d’oeuvre. Longtemps considérés comme des jouets pour les plus jeunes, à l’instar des polaroids, les jetables font peau neuve. Venez découvrir avec nous quelques clichés extraordinaires réalisés avec des appareils jetables et apprenez à les utiliser correctement.

Dans un monde où la photographie numérique a pris le pas sur l’argentique, certains dinosaures  tentent de retrouver les émotions de leur enfance.  En réalisant des photos à l’aide de ces petits boitiers de plastiques produits par Kodak ou Fujifilm, ils essayent aussi de prouver que la technologie ne fait pas le talent du photographe.

En effet, la difficulté que pose la pratique de la photographie avec un jetable est qu’il est impossible de prédire la qualité du cliché. Aucune mise au point, impossibilité de jouer sur la saturation, aucune prise sur l’exposition et l’ouverture autant de défis que les “jetablophiles” voient comme des opportunités. “Le grain, les couleurs et la surprise du résultat c’est ce qui fait le charme de cette photographie” nous confie Léa, 22 ans, bordelaise et “jetablophile” depuis longtemps.

Comme la photographie classique, la jetablophilie demande le respect de certaines règles. Alors si vous souhaitez vous initiez à cette pratique voici quelques conseils techniques pour démarrer:

1- Ne mettez pas le doigt devant l’objectif:

Cela peut paraître bête, mais selon une étude très sérieuse (on n’en doute pas), 99% des gens ayant mis leur doigt devant l’objectif pleurent au moment de voir leur photo

2- Avec ou sans flash ?

Sempiternelle question… Le flash sur ces appareils fonctionne très bien, de jour comme de nuit. Tout dépendra du sujet et de l’effet recherché. Le rendu de ces appareils étant souvent texturé et parfois fumeux, le flash sera utilisé avec parcimonie et simplement pour varier les plaisirs et les effets recherchés.

3- Portrait ou paysage ?

L’appareil photo jetable est certainement plus propice au format paysage, sa lentille ne permet pas  d’ouvrir l’angle et donc de prendre un sujet de plein pied. Préférez alors le paysage.

4- La patience est le maître mot:

Oui, car bien que la prise de vue soit instantanée, l’attente du résultat a provoqué plus d’une crise d’angoisse chez les photographes les plus sensibles. C’est toute la difficulté et le plaisir de cet art. Prendre un cliché sans savoir le résultat. Une pratique qui est complètement à contre courant des avancées technologiques où le résultat est immédiat et l’impression presque instantanée.

Oui, le jetable redevient à la mode. Il s’empare même des galeries les plus prisées des Etats-Unis comme la Think Tank Gallery à Los Angeles.  Depuis le 12 janvier, la galerie expose les photos d’une trentaine de photographes dont les clichés ont été réalisés uniquement à l’aide des petits boîtiers. La règle : utiliser l’appareil jetable le moins cher possible et renvoyer la pellicule à la galerie. Une fois développés, voici ce que ces jouets d’antan ont permis de dévoiler.

indoek-27-frames-chris-burkard

Chris Burkard

indoek-27-frames-dylan-gordon

Dylan Gordon

indoek-27-frames-jimmy-wilson

Jimmy Wilson

indoek-27-frames-jason-baffa

Jason Baffa

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation d’un appareil photo jetable, le plus simple est de vous rendre dans le magasin le plus proche et demandez le premier appareil jetable. Rien ne vaut la pratique. Enfin, si ces quelques clichés vous intéressent, ils sont encore visibles sur le site internet de Indoek.