Quand la photographie de rue devient une oeuvre d’art

C’est en 2012 que Carlos Pinho découvre sa passion pour la photographie. Très rapidement il se tourne vers la photographie de rue. Grâce à sa motivation et son abnégation, le photographe français devient très vite un artiste de talent. Partez à la découverte de ses magnifiques photos de Paris, à la fois poétiques et délicats.

Photographie de Carlos Pinho

©Pinho Carlos – Clock

1 – Qui êtes-vous ?

Je suis un photographe passionné, curieux, et autodidacte. Je  m’intéresse aux Arts graphiques et essaie de faire mon œuvre dans ce milieu que j’affectionne, en pratiquant la photographie librement avec mon regard et ma sensibilité.

2 – Quand avez-vous commencé à vous intéresser à la photographie ? Pourquoi avoir choisi de vous concentrer sur la photographie de rue ? 

J’ai commencé la photographie en septembre 2012 suite à une nouvelle orientation de ma vie, qui allait m’accorder plus de temps libre. Auparavant j’avais pratiqué la photographie de manière classique et dans un cadre familial. C’est donc sans avoir aucune base solide ni énormément de connaissance dans ce domaine, que je me suis lancé avec beaucoup d’abnégation et d’envie. J’ai appris en m’amusant, en apprenant de mes erreurs, et me suis ainsi  perfectionné au fil du temps, notamment grâce aux conseils de professionnels et à différents tutoriels que j’ai pu suivre sur internet. Je me suis orienté très vite et naturellement vers la photographie de rue, parce que j’ai débuté à Paris, dans ce grand terrain de jeu. La rue est l’endroit où j’aime passer mon temps et observer les gens, au cœur de l’agitation.

Photographie de Carlos Pinho

©Pinho Carlos – Paris un soir de pluie “Rosa Bonheur”

3 – Vous photographiez à la fois en couleur et en noir et blanc. Comment faites-vous votre choix lors d’un shooting ?

Mon choix s’oriente le plus souvent vers des images en couleur,  j’accorde beaucoup de temps et d’importance au traitement de l’image. Mais je dois admettre que le noir et blanc apporte son charme, du caractère, de la sobriété et un côté intemporel. Le choix du noir et blanc se fait lorsque l’image s’y prête, et que le rendu apporte une bien plus grande dimension .

4 – Quel message, émotion souhaitez-vous transmettre au travers de vos oeuvres ?

Au travers de mes œuvres je souhaite attirer l’attention sur ces fractions de secondes qui embellissent notre quotidien.

Photographie de Carlos Pinho

©Pinho Carlos – Chaque homme doit inventer son chemin

5 – Avez-vous un souvenir d’un de vos shootings que vous souhaiteriez partager avec nous ?

Certaines sorties photos nous mettent en état de transcendance, d’excitation très forte, et nous réconfortent dans l’idée de continuer sur ce chemin, un chemin d’apprentissage, de persévérance et de quête. Toujours dans le but d’acquérir plus d’expérience tout en gardant la même volonté et plaisir des débuts. J’espère pouvoir raconter de grandes expériences dans un avenir proche.

Photographie de Carlos pinho

©Pinho Carlos – The Queen

6 – Quels sont les photographes qui vous inspirent ?

Les photographes qui m’inspirent sont : Cartier Bresson, Vivian Maier ou encore Sebastio Salgado. Ils m’inspirent aussi bien par leurs travaux que par leur philosophie de vie.

7 – Quel matériel photo utilisez-vous ?

  • Un plein format Sony A7R,  avec 55mm Zeiss et 35mm Voigtlander, sur lequel je peux aussi monter une multitude d’objectifs interchangeables de toutes marques.
  • Un moyen format Canon EOS M6 avec objectifs Canon 22mm et 70-200 mm.

J’ai opté pour des appareils photos hybrides pour leur poids, encombrement très faible, légèreté, maniabilité, discrétion et qualité d’image, ainsi que pour les objectifs interchangeables. Je travaille principalement en focale fixe 35 et 50 mm pour les besoins de la photographie de rue.

8 – Quels sont vos projets à venir pour cette année 2018 ?

Les projets à venir sont de faire un long voyage en Amérique du sud , par le biais de la photographie, découvrir d’autres cultures.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces photographies et davantage dans la galerie photos de Carlos Pinho. L’ensemble de ses oeuvres sont disponibles dès 39€, avec un large choix de formats et d’encadrements, le tout made in France.