Ces appareils photos argentiques ont marqué l’histoire de la photographie

 

Aujourd’hui la photographie de manière générale s’exprime via le numérique. Mais pour en arriver là , il a fallu bien des innovations avant de créer l’appareil que vous tenez sans doute entre vos mains. En l’honneur de la photographie, nous vous proposons une petite rétrospective sur ces appareils photos argentiques mythiques qui ont marqué l’histoire de la photographie. Que ce soit par leur mécanique exceptionnelle ou leurs innovations révolutionnaires, ils restent dans nos mémoires et sont encore très prisés aujourd’hui.

On constate depuis quelques années un regain d’intérêt pour la photographie argentique. Dans un monde tout numérique où l’on obtient tout tout de suite, certains entreprennent un retour aux sources. Avec l’argentique, on retrouve un peu ce charme de découvrir le résultat après l’attente du développement et l’adrénaline de savoir si oui ou non le cliché est réussi. Certains aussi s’y retrouvent dans la qualité de la photo, l’attrait du pas tout à fait parfait qui fait tout l’intérêt du cliché. Et puis, ça donne quand même un peu l’impression de se mettre dans la peau des grands maîtres historiques de la photographie de l’époque !

Vive la nostalgie ! C’est partit pour notre petit top 10 (par ordre chronologique) !

 

1. Kodak Brownie

Kodak Brownies argentiqueLe Brownie est un appareil qui a connu de très nombreuses évolutions et versions. On en retiendra les principales.

En 1900, Kodak révolutionne la photographie grand publique et donne la possibilité à tout le monde de faire ses propres photographies en commercialisant le Kodak Brownie. Un appareil photo en kit vendu à 1$ ! Autant vous dire qu’on se souciait plus du prix des pellicules que de l’appareil à l’époque.

Fort de son succès, il sera suivit du Brownie 2 en 1901, un peu plus élaboré (fini le boitier en carton) et bien plus tard il cédera sa place aux Brownie Junior Six-16 et Six-20 à partir de 1933.

 

2. Le Rolleiflex

Rolleiflex argentique

Produit entre 1928 et 2002, il est un peu considéré comme la Rolls Royce des appareils photos de l’époque. Le Rolleiflex est très reconnaissable par son design. Il est surmonté de deux objectifs (il s’agit d’un appareil TLR, twin lense reflex) : un servant à la visée et l’autre à la prise de vue,  et est caractérisé par sa visée de poitrine. C’est l’appareil photo le plus représentatif du moyen format, avec ses photographies au format carré 6×6.

Il a eu le droit à sa version Baby par la suite et à une version moins onéreuse pour les afficionados ne pouvant pas se permettre de s’offrir le prestigieux Rolleiflex : le Rolleicord.

De nombreuses marques ont essayé de reproduire l’appareil, avec plus ou moins de succès mais sans jamais égaler la qualité du Rolleiflex. On compte parmi celles-ci Yashica, Mamiya, Semflex … Certains sont tout de même de très bons appareils mais pas tous !

 

3. Série des Hasselblad 500

Hasselblad 500 C

Dans la catégorie des moyens formats, Hasselblad est tout autant un fleuron que Rollei, dans son style. En 1957, le Hasselblad 500 fait son apparition. Un modèle tellement performant que Walter Schirra, un astronaute décide d’emporter son Hasselblad 500 C lors de son voyage dans l’espace en 1962 en le modifiant un peu pour les conditions spatiales. Depuis, Hasselblad et la NASA continueront de coopérer, créeront des appareils spéciaux et ramèneront les premières photographies de l’espace pour notre plus grand plaisir !

D’ailleurs, l’un des seuls appareils photo à être revenu des explorations sur la lune est un appareil Hasselblad, les astronautes étant forcés d’abandonner tous les appareils afin d’avoir la place de ramener les précieux échantillons lunaires.

 

4. Leica M

Leica M3 argentique

Leica, et son créateur Oskar Barnak, ont été les premiers à créer un appareil photo utilisant des films 35mm, jusqu’ici utilisés uniquement au cinéma, c’est le Ur-Leica.

En 1954, le Leica M3, premier de la prestigieuse série M fait son apparition. Viseur télémétrique, objectifs interchangeables grâce à la monture à baïonnette, le M3 est un succès commercial. Il y en aurait tellement à dire sur tous les appareils Leica qui ont suivi, la marque est devenue une référence en termes de qualité des appareils. C’est simple, Leica est le must en matière d’argentique !

 

5. Nikon F

Nikon F argentiqueLe Nikon F, en 1959 marquera un tournant pour la marque. Il s’agit du premier SLR (single lens reflex) plein format 35 mm Nikon. Jusque-là, le SLR existait déjà mais était loin de faire l’unanimité, les boitiers étant trop contraignants. Au moment de la sortie du Nikon F, une révolution s’opère et d’autres marques sortent des appareils similaires au même moment, mais ne feront pas le poids face à la qualité du Nikon F qui avait été muri pendant plusieurs années.

Ce fût le premier appareil à proposer une visée de 100% de la réalité. Un exploit pour l’époque, qui deviendra la norme de nos jours. Très vite, l’appareil devient le must pour les professionnels, qui s’équipent tous de ce boitier ! Aujourd’hui, l’appareil historique, petit bijou de la marque est encore très recherché et apprécié, malgré les évolutions qui ont suivies.

 

6. Minolta SR-T 101

Minolta SRT101 argentiqueLe Minolta SR-T 101 est un appareil qui a eu un vif succès dès sa sortie en 1966. Réputé robuste, il était très apprécié à l’époque pour sa mécanique solide. Nombre d’entre eux sont d’ailleurs encore en état de fonctionnement aujourd’hui.

Il a été utilisé par des photographes reconnus, comme par exemple Annie Leibovitz.

 

7. Polaroid SX-70

Polaroid SX-70 argentiqueC’est le premier polaroid tel qu’on le connaît aujourd’hui, du point de vue du fonctionnement. Apparu en 1972, il permet de développer instantanément les films et en plein jour, une révolution ! De plus, sa construction est exceptionnelle du fait qu’une fois replié il ne mesure que 4cm d’épaisseur à peine ! Même si visuellement il est bien moins connu que ceux de la série 1000, c’est lui qui a lancé la révolution polaroid dans le monde de la photographie.

Référence dans le domaine, Polaroid est aujourd’hui devenu un terme de langage courant pour désigner un appareil photo instantané, bien que ce ne soient pas les seuls à en avoir produit. Aujourd’hui Fujifilm a relancé la production de ses films et créé de nouveaux appareils instantanés qui envahissent le marché et sont redevenus très à la mode.

 

8. Olympus OM-2

Olympus OM 2 argentiqueEn 1975, Olympus sont les premiers à intégrer une mesure TTL (throught the lense) à mesure directement sur le film. Évolution du OM-1, il a permis aux fidèles de passer facilement à ce modèle en conservant la compatibilité des objectifs, et en proposant de nouvelles fonctions plus évoluées.

À l’époque, les aficionados des grandes marques n’ont pas été convaincus par les appareils Olympus, et pourtant ils offraient des performances proches des meilleurs boitiers pour un poids moindres et des fonctions similaires.

 

9. Pentax K1000

Pentax K1000 argentiqueFabriqué à partir de 1976, le K1000 a été vendu à plus de 3 millions d’exemplaires. Sa popularité passe par le fait qu’il soit très simple d’utilisation et largement recommandé pour débuter.

Il fait partie de ces appareil photos argentiques plutôt récents (tout est relatif !) qui ont vu à grand regret leur photographe passer au numérique à notre époque.

 

10. Canon A-1

Canon A-1 argentiqueEnfin, en 1978, Canon produit le Canon A-1, le premier appareil photo à intégrer un ordinateur numérique et non plus analogique dans son boitier. Il dispose de tous les programmes que l’on connaît aujourd’hui mais qui étaient incroyables à l’époque, à savoir : Manuel, Programme, Priorité Vitesse, Priorité Ouverture, Priorité au Flash … ainsi que la possibilité de corriger l’exposition.

Quelques années plus tard il cèdera sa place aux Canon T et par la suite à la série EOS qui perdure encore aujourd’hui.

Et voilà pour ce petit bond en arrière, ça fait toujours rêver d’admirer de la belle mécanique ! Nostalgie quand tu nous tiens …

Si vous aimez le vintage, allez donc faire un tour dans notre galerie de photographies vintages, un petit appareil photo argentique y trainera très certainement … !